La pratique

La finalité du Karaté est le combat dans sa forme la plus pure : « une seule attaque, une seule issue ».
L’enseignement de notre art est fondé sur une richesse d’exercices techniques et physiques à part entière mais convergeant vers la même finalité. Chacun de ces thèmes apporte un sens, des fondamentaux pour l’épanouissement du pratiquant et de son Karaté.

karate

Le Kihon est un enchainement de techniques de base, permettant au pratiquant de perfectionner celles-ci et d’appréhender la mécanique du mouvement, la liaison. Cet exercice est la répétition d’une gestuelle impliquant l’Esprit et le Corps.

Le Kata est un combat imaginaire, composé de techniques et suivant un diagramme donné (Embusen). Le Kata est la « forme » du combat dans le Karaté. Les Katas correspondent à différentes étapes de maturité du Karaté d’un pratiquant :
- les Katas de formation du corps (Taikyoku)
- les Katas de base (Heian)
- les Katas avancés (Bassai, Tekki, Kanku)
- les Katas supérieurs
- les Katas combats (Ten no kata )
- les Katas respiratoires (Sanchin (non Shotokan))
« La vraie essence des katas se retrouve non dans les gestes eux-mêmes mais dans la façon dont l’esprit les rend justes. » Taisen Deshimaru

Le Bunkai est l’étude du Kata, non pas dans sa « forme » mais en son « fond ». le pratiquant recherche la signification du kata dans une application du combat. Cet exercice est la « mine d’or » du Karaté car il correspond à la recherche d’une « vérité », d’un sens à sons Karaté. Il s’agit d’une réelle instropection sur son Karaté avec ses acquis, d’un échange de « vérités » entre pratiquants.

Le Sanbon Kumite ou Gohon Kumite est un execice en ligne avec un partenaire, codifié par une série d’attaques (3 ou 5) sur plusieurs pas, suscitant une défense sur chaque attaque et une contre-attaque sur la dernière technique de la série. C’est l’apprentissage de la distance en opposition.

Le Kihon Ippon Kumite est aussi un exercice en opposition à un partenaire, correspondant à des assauts conventionnels où l’attaquant (Tori) réalise des techniques établies et le défenseur (Uke) bloque et contre-attaque. Il s’agit de favoriser la justesse technique avec une bonne distance. Dans la progression de l’exercice, l’esprit « Go no sen » (blocage / contre-attaque) tend vers du « Sen no sen » (attaque dans l’attaque).

Le Jyu Ippon Kumite est un combat conventionné avec prise de distance. L’attaquant (Tori) recherche sa distance avant d’exécuter son attaque. Le défenseur (Uke) bloque et contre-attaque et reprend sa distance. Cet exercice se rapproche du combat libre où selon le grade des pratiquant, l’attaque et son niveau sont annoncés ou juste le niveau d’attaque ou rien du tout.

Le Jyu Kumite ou combat libre. Aucune convention est établie, le panel technique des pratiquants doit s’exprimer librement. Plusieurs qualités physiques sont requises (souplesse, technique, kime, force, résistance, relâchement physique, explosivité, vitesse …) mais aussi mentales (mental, zanshin, concentration, volonté, implication, sens du combat, stratégie, stress …).